Hong Kong

Publié le par jadis

Aux confins de l’Empire du Milieu

Hong-Kong a beaucoup d’antiques temples chinois partout dans le territoire. Ils servent les disciples bouddhistes, Taoïstes aussi bien qu'un certain nombre de déités. Il y a aussi un certain nombre de monastères et couvents, certains dans des secteurs très éloignés.

Voir la galerie photo
hongkong1

COUVENT DE CHI LIN
hongkong2 Ce couvent Bouddhiste est stupéfiant avec son complexe de monastère ayant été rénové dans le style d'architecture de la dynastie Tang. Il possède des bassins couverts de lotus dans la cour et des statues en or dans les quatre salles des Rois Célestes.

Le Jardin de Nan Lian qui le jouxte et qui s'inspire de l'ère Tchang est merveilleux avec ces étangs de lotus reposants.

MONASTERE DE PO LIN
hongkong3 Le monastère Po Lin (Temple du Précieux Lotus Zen) est un monastère bouddhiste situé sur le plateau de Ngong Ping de l'île de Lantau.

Le monastère est fondé en 1906 par trois moines originaires de Jiangsu. Il prend son nom actuel en 1924. Il est le plus grand Monastère Bouddhiste de Hong Kong : il est d'ailleurs surnommé le Royaume Bouddhiste du Sud.

LE BOUDDHA GEANT
hongkong4 En haut d’un escalier de 260 marches se dresse le célèbre Bouddha Tian Tan. Le nom Tian Tan vient de son socle qui a pour modèle celui du Temple du ciel à Beijing. C'est le plus grand Bouddha dans la position du lotus en bronze du monde.

Ce Bouddha mesure 34 mètres de haut. Le Bouddha se tourne vers le Nord contrairement aux autres Bouddha tournés vers le Sud. Il est entouré de huit petites statues représentant des Bodhisattvas.

MONASTERE DES DIX MILLE BOUDDHAS
hongkong5 La montée à pied au Monastère des Dix Mille Bouddhas de Sha Tin est bordée de statues de Bouddha dorées, toutes ayant des postures et des expressions différentes.

Plus de quatre cent marches plus tard, Il y a une large cour, où se trouvent divers autels et brûloirs à encens, avec d'autres statues. Au milieu de cette cour, une grande pagode à neuf étages.

Au sommet on trouve quelques pavillons qui abritent les statues d'importants personnages du panthéon bouddhiste local : Kwun Yam, Manjushri, Samantabhadra ...

En poursuivant la visite jusqu'à la partie supérieure du monastère, on atteint d'autres temples, parmi lesquels celui d'Amitabha aux fresques souvent remarquables, ainsi que celui renfermant le corps embaumé du fondateur du monastère, Yuet Kai.

Publié dans Voyages

Commenter cet article